Les victimes des bombardements à Nantes de 1942, 1943 et 1944

 

A la fin de la 2e guerre mondiale, Nantes comptabilise 28 bombardements aériens et 4 par artillerie et 442 alertes.

Il y a eu de très nombreuses victimes.

Dans son ouvrage « Nantes sous les bombardements », Paul Caillaud annonce la disparition de 1463 personnes. Des listes ont été réalisées par le comité de Recherches sur la Seconde Guerre Mondiale en Loire-Inférieure. Ce travail se base sur les actes d’État-civil, listes électorales (série 1 K) et les recensements de la population (série 1 F).

Pour retrouver ces listes, cliquez-ici pour aller aux archives municipales de Nantes.

 
Vous retrouverez ces mêmes personnes sur Mémoire des hommes.

 

 

 

 

 

 

2 réflexions au sujet de “Les victimes des bombardements à Nantes de 1942, 1943 et 1944”

  1. Les bombardements qui ont fait le plus de victimes sont ceux où les américains survolaient Nantes dans le sens nord-sud, larguant leurs bombes sur les immeubles des civils nantais, et beaucoup moins sur les objectifs du port…
    Par contre, lorsque les avions suivaient la Loire, les bombes atteignaient plus les objectifs portuaires.
    Les États Majors américains ont donc vraiment une responsabilité.

    Répondre

Répondre à Jean-Michel Girardot Annuler la réponse