L’atelier de Léonard de Vinci

Bonjour,

Léonard De Vinci m’a toujours fasciné car il était en avance sur son temps à son époque.

Des inventions délirantes, futuristes voire impossible.

Vous pouvez admirez ses œuvres sur ce site :

http://leonarddevinci.eu/oeuvres.html


Ah ! Léonard de Vinci, une singularité, un original, l’homme sans lettre éduqué par l’école parallèle de la nature, d’une écriture déroutante, atypique, difficilement compréhensible et déroutante … Ainsi est vu Léonard par les plus grands experts. C’est à ne rien y comprendre, des milliers de pages sans âme et impubliables. C’est une dénonciation calomnieuse de 1476 qui va orienter notre regard contemporain sur la nature humaine de Léonard de Vinci. C’est l’analyse du maître à penser du début du XXème siècle : « Sigmund Freud », qui marquera à jamais l’image que l’on se fait aujourd’hui de Léonard de Vinci. Génie universel, incontesté de son vivant à aujourd’hui, Léonard de Vinci serait homosexuel, androgyne, pour ne pas dire pédophile ; et, récemment, vu comme un « foudre de guerre ». Il ne manque plus qu’une thèse sur l’ivrognerie de Léonard de Vinci et le tableau sera complet. C’est un texte en Latin de 1519 adressé à « domina François te primus constituli », dans le manuscrit A « 097R », qui nous dévoile le secret de lecture de ses journaux intimes, clarifiant l’aventure humaine de sa vie et de sa véritable nature. Au-delà de la lecture de ses textes, l’analyse de ses états d’âmes peut être suivie par la succession de ses œuvres peintes. Puis, en analysant l’évolution de son écriture et la perfection de ses schémas, un ordre dans ses journaux intimes peut être effectué. Enfin, la lecture de ses textes clarifie les anecdotes auxquelles a été confronté Léonard de Vinci. Conciliant ses trois principes de lecture, je vous livre ici « la vie de Léonard de Vinci au fil de sa plume » …



Voici le dernier livre de Franck Deniau qui va servir pour ses prochaines conférences sur Léonard de Vinci :

Laisser un commentaire