Retrouver un soldat blessé de la 1ère guerre mondiale grâce aux archives de la SAMHA

Retrouver un soldat blessé ou malade, leur évacuation du front, leur convalescence, leur éventuelle réforme, de la première guerre mondiale, c’est possible !!!!

Le Service des Archives Médicales et Hospitalières des Armées (SAMHA) conserve ces fonds d’archives nous permettant d’en savoir un peu plus sur ce qu’on enduré les soldats pendant la guerre.

Mon arrière grand-père a été blessé le 4 Juillet 1916 à Estrées en pleine bataille de la Somme lorsqu’il était en renfort au 329e régiment d’Infanterie (date obtenue sur son diplôme de guerre). Dans un journal paru dans son village d’origine par la suite, il est indiqué :

« A suivi en déroulant la ligne téléphonique les premières vagues d’assaut le 4 Juillet 1916, a continué d’avancer, malgré le feu des mitrailleuses; a été blessé »

Dans ses écrits de son journal de guerre, il raconte ce qu’il a vécu, mais la suite de l’histoire s’arrête brusquement au combat d’Estrées. Donc je ne sais pas ce qu’il a eu comme blessure ni ce qui s’est passé par la suite. Tout ce que je sais c’est qu’il était en convalescence à l’hôpital de St Malo plus tard (info obtenue à l’aide de la correspondance familiale et dans la 1ère page dans son journal). Dans les dernières lignes, il écrit :

« Notre poste téléphonique s’installa dans un médiocre abri allemand, près de l’abri du chef du 5e bataillon. Un grand arbre abattu la nuit précédente par un obus était tombé à côté de cet abri. Autour de nous, le bois était à demi détruit par le combat qui s’y était livré, des vestiges de ce combat s’y voyaient encore, armes brisées, grenades abandonnées, obus non éclatées, et aussi, plusieurs« … puis plus rien, la suite de l’histoire se termine par ces mots…

A t-il par la suite volontairement enlevé les pages de son cahier ? Je ne le saurais jamais….

Mais comme vous le savez lorsque la mémoire familiale ne peut plus donner de renseignements, ce sont les archives qui prennent le relais !!

Récemment, lorsque je suis allé aux portes ouvertes des Archives Nationales de Pierrefitte (93), des fiches pratiques étaient étalées et j’en ai prise une qui s’intitulait : « Combattants et victimes de la 1ère Guerre mondiale ». Dedans des conseils pratiques pour retrouver les militaires sous les drapeaux, les morts et les blessés, les prisonniers et les réfugiés, les infirmières et les décorations.

Dans les journaux de marches dans Mémoires des hommes, le 4 Juillet 1916, le régiment a perdu dans le rang des Officiers (3 tués, 6 blessés et 2 disparus). Dans le rang des soldats 47 hommes tués, 142 blessés et 118 disparus !

Pour accéder à la présentation de ce service, cliquez ici : Les archives médicales de la Grande guerre – Les fonds 1914-1918 au SAMHA. Après avoir cliqué, un fichier PDF de 13 pages s’ouvre. A la 9e page, vous avez les coordonnées, un numéro de téléphone et une adresse mail pour contacter le service.

Egalement le guide des sources sur la 1ère guerre mondiale.

Mais comment retrouver notre soldat blessé ou malade ?

  • connaître le régiment d’Infanterie auquel il était incorporé
  • connaître son matricule
  • connaître la date de sa blessure

Faites un demande par téléphone ou par mail, vous verrez bien si votre recherche aboutie ou non.

Comme documents, j’ai eu :

  • l’extrait du contrôle nominatif des malades du 329e régiment d’Infanterie;
  • l’extrait du registre des entrées des malades de l’ambulance n° 13/16

Comme informations, j’ai eu :

  • la nature de sa blessure
  • le temps de séjour pour être soigné (5 au 8 Juillet 1916)

contrôle nominatif

Instruction pour la tenue des contrôles :

Les contrôles sont tenus :

  1. par corps pour les militaires des corps de troupe;
  2. par région de corps d’armée et par classe pour les militaires sans troupe;
  3. par ministère et par administration pour les individus étrangers au département de la guerre;
  4. par puissance pour les étrangers.

Ces contrôles relatent nominativement tous les malades présents à l’hôpital au 1er jour du trimestre et ceux qui y sont entrés pendant les trois mois, avec l’indication des mutations; ils sont tenus à jour et totalisés par mois et par trimestre.

Dans les hospices civils, une expédition des contrôles est envoyée au directeur du service de santé le premier jour du trimestre.

contrôle nominatif

Ci-dessus, on retrouve le numéro matricule, le nom et prénom du soldat, le grade ainsi que la date d’entrée et de sortie.

registre des entrées des malades

Instruction :

Le registre des entrées reçoit l’inscription successive de tous les malades entrants dans leur ordre d’admission et sans distinction de grade ni de corps; les décès y sont relatés.

Si le malade a de l’argent, des bijoux ou autres valeurs, il doit en faire la déclaration à l’officier d’administration chargé du bureau des entrées. Quand le malade n’a rien à déposer, mention en est faite au présent registre (col. 15); cette mention est signée par le malade ou par deux témoins lorsque l’intéressé ne peut ou ne sait signer.

Ce registre est tenu sans intercalations ni surcharges; il est complété par un répertoire destiné à l’inscription des malades non catholiques; ceux de ces malades restant en traitement au moment de la clôture du présent registre sont reportés sur le registre subséquent jusqu’à la sortie de l’hôpital.

Le registre des entrées se ferme par une table alphabétique qui doit être tenue constamment à jour.

Nota. – Le registre des entrées des malades est conservé indéfiniment dans les archives de l’établissement (art. 512 du Règlement).

la blessure

Ces documents nous donnent de précieux indices pour complèter une chronique familiale.

8 thoughts on “Retrouver un soldat blessé de la 1ère guerre mondiale grâce aux archives de la SAMHA

  1. bonjour coment puije savoir ou le grand pere de mon epouse a etai blessee en 16 son non et larose marceau domicilee a plan d orgon 13 merci

  2. Bonjour,
    Je viens de découvrir votre site en essayant de trouver des listes de blessés à la bataille de la Somme; merci pour ce beau travail, il me faudra du temps pour explorer.
    Bien sûr cette page m’intéresse beaucoup et je vois qu’il y a d’autres pistes que le SAMHA qui m’a déjà répondu n’avoir rien sur mon G-P mais je vais retenter ils ont peut-être encore reçus ou/et classés de nouveaux dossiers.
    Mon G-P Henri Gustave Lemaire a été blessé lors de la bataille de la Somme, le 20 juillet 1916 à Estrées et je recherche son dossier médical pour en savoir plus.

    Recevez mes salutations
    Monique Lemaire-Lens

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>