Retrouver un soldat blessé de la 1ère guerre mondiale grâce aux archives de la SAMHA

Retrouver un soldat blessé ou malade, leur évacuation du front, leur convalescence, leur éventuelle réforme, de la première guerre mondiale, c’est possible !!!!

Le Service des Archives Médicales et Hospitalières des Armées (SAMHA) conserve ces fonds d’archives nous permettant d’en savoir un peu plus sur ce qu’on enduré les soldats pendant la guerre.

Mon arrière grand-père a été blessé le 4 Juillet 1916 à Estrées en pleine bataille de la Somme lorsqu’il était en renfort au 329e régiment d’Infanterie (date obtenue sur son diplôme de guerre). Dans un journal paru dans son village d’origine par la suite, il est indiqué :

« A suivi en déroulant la ligne téléphonique les premières vagues d’assaut le 4 Juillet 1916, a continué d’avancer, malgré le feu des mitrailleuses; a été blessé »

Dans ses écrits de son journal de guerre, il raconte ce qu’il a vécu, mais la suite de l’histoire s’arrête brusquement au combat d’Estrées. Donc je ne sais pas ce qu’il a eu comme blessure ni ce qui s’est passé par la suite. Tout ce que je sais c’est qu’il était en convalescence à l’hôpital de St Malo plus tard (info obtenue à l’aide de la correspondance familiale et dans la 1ère page dans son journal). Dans les dernières lignes, il écrit :

« Notre poste téléphonique s’installa dans un médiocre abri allemand, près de l’abri du chef du 5e bataillon. Un grand arbre abattu la nuit précédente par un obus était tombé à côté de cet abri. Autour de nous, le bois était à demi détruit par le combat qui s’y était livré, des vestiges de ce combat s’y voyaient encore, armes brisées, grenades abandonnées, obus non éclatées, et aussi, plusieurs« … puis plus rien, la suite de l’histoire se termine par ces mots…

A t-il par la suite volontairement enlevé les pages de son cahier ? Je ne le saurais jamais….

Mais comme vous le savez lorsque la mémoire familiale ne peut plus donner de renseignements, ce sont les archives qui prennent le relais !!

Récemment, lorsque je suis allé aux portes ouvertes des Archives Nationales de Pierrefitte (93), des fiches pratiques étaient étalées et j’en ai prise une qui s’intitulait : « Combattants et victimes de la 1ère Guerre mondiale ». Dedans des conseils pratiques pour retrouver les militaires sous les drapeaux, les morts et les blessés, les prisonniers et les réfugiés, les infirmières et les décorations.

Dans les journaux de marches dans Mémoires des hommes, le 4 Juillet 1916, le régiment a perdu dans le rang des Officiers (3 tués, 6 blessés et 2 disparus). Dans le rang des soldats 47 hommes tués, 142 blessés et 118 disparus !

Pour accéder à la présentation de ce service, cliquez ici : Les archives médicales de la Grande guerre – Les fonds 1914-1918 au SAMHA. Après avoir cliqué, un fichier PDF de 13 pages s’ouvre. A la 9e page, vous avez les coordonnées, un numéro de téléphone et une adresse mail pour contacter le service.

Egalement le guide des sources sur la 1ère guerre mondiale.

Mais comment retrouver notre soldat blessé ou malade ?

  • connaître le régiment d’Infanterie auquel il était incorporé
  • connaître son matricule
  • connaître la date de sa blessure

Faites un demande par téléphone ou par mail, vous verrez bien si votre recherche aboutie ou non.

Comme documents, j’ai eu :

  • l’extrait du contrôle nominatif des malades du 329e régiment d’Infanterie;
  • l’extrait du registre des entrées des malades de l’ambulance n° 13/16

Comme informations, j’ai eu :

  • la nature de sa blessure
  • le temps de séjour pour être soigné (5 au 8 Juillet 1916)

contrôle nominatif

Instruction pour la tenue des contrôles :

Les contrôles sont tenus :

  1. par corps pour les militaires des corps de troupe;
  2. par région de corps d’armée et par classe pour les militaires sans troupe;
  3. par ministère et par administration pour les individus étrangers au département de la guerre;
  4. par puissance pour les étrangers.

Ces contrôles relatent nominativement tous les malades présents à l’hôpital au 1er jour du trimestre et ceux qui y sont entrés pendant les trois mois, avec l’indication des mutations; ils sont tenus à jour et totalisés par mois et par trimestre.

Dans les hospices civils, une expédition des contrôles est envoyée au directeur du service de santé le premier jour du trimestre.

contrôle nominatif

Ci-dessus, on retrouve le numéro matricule, le nom et prénom du soldat, le grade ainsi que la date d’entrée et de sortie.

registre des entrées des malades

Instruction :

Le registre des entrées reçoit l’inscription successive de tous les malades entrants dans leur ordre d’admission et sans distinction de grade ni de corps; les décès y sont relatés.

Si le malade a de l’argent, des bijoux ou autres valeurs, il doit en faire la déclaration à l’officier d’administration chargé du bureau des entrées. Quand le malade n’a rien à déposer, mention en est faite au présent registre (col. 15); cette mention est signée par le malade ou par deux témoins lorsque l’intéressé ne peut ou ne sait signer.

Ce registre est tenu sans intercalations ni surcharges; il est complété par un répertoire destiné à l’inscription des malades non catholiques; ceux de ces malades restant en traitement au moment de la clôture du présent registre sont reportés sur le registre subséquent jusqu’à la sortie de l’hôpital.

Le registre des entrées se ferme par une table alphabétique qui doit être tenue constamment à jour.

Nota. – Le registre des entrées des malades est conservé indéfiniment dans les archives de l’établissement (art. 512 du Règlement).

la blessure

Ces documents nous donnent de précieux indices pour complèter une chronique familiale.

À propos de Jérémie BOURILLON

Bienvenue sur mon blog "Généalogie facile" dédié aux recherches généalogiques pour débutants, n’hésitez pas à poster vos commentaires ci-dessous pour une remarque, une question où même compléter l’article. Vous pouvez également partager le contenu à l’aide de la barre sociale en haut à gauche avec vos amis. Ensemble nous allons redécouvrir retrouver la trace de nos ancêtres à l’aide des différentes sources d’archives.
Ce contenu a été publié dans Articles, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

30 réponses à Retrouver un soldat blessé de la 1ère guerre mondiale grâce aux archives de la SAMHA

  1. Colombel Chanta dit :

    Bonjour, je fais des recherches sur mon grand-père Colombel Pierre né le 21 novembre 1885 à Sanvic (le Havre). Je n’ai rien trouvé aux archives départementales de Seine Maritime. Son numéro de matricule est 1168 pour la classe de recrutement de 1905.
    Il semblerait qu’il a été gazé durant le conflit.
    Merci pour les renseignements que vous pourrez me donner.

  2. VEZIER Chantal dit :

    Mon grandpère maternel MAILLARD Gustave Jules Armand né le 6 février 1890 à Hattenville en Seine Maritime , immatriculation militaire 638 au Havre, incorporé au 22è régiment d’artillerie à Versailles à compter du 22 octobre 1911, mobilisé dès début Août 1914 a été évacué le 13 octobre 1914 et est sorti de Château Thierry le 22 Décembre 1914 pour rejoindre sa batterie classée 3à B. Il était agent de liaison. Je n’ai pas plus d’information concernant les raisons de son séjour en ce lieu, ni quel problème de santé auquel il a du être confronté. Pourriez vous m’apporter plus de renseignements. Il parlait très peu de ce qu’il a vécu mais je sais qu’il en gardait d’importants et durs souvenirs pour lui comme pour ses compagnons . Je vous en remercie à l’avance.

  3. kheddouci dit :

    je recherche des renseignement de mon arrière grand pere KHEDDOUCI HAMADOUCHE participe la guerre de 14-18
    KHEDDOUCI HAMADOUCHE
    soldat au 5em tirailleurs algeriens
    a ete tres grievement blesse en se portant a lattaque le 19 avril 1917 en champagne
    domicile Douar tachachit
    date et lieu de naissance 18/04/1892 el adjiba alger

  4. fradet dit :

    bonjour,
    j’ai mon arriere arriere grand pere, Baptiste JEAN mort à poitiers en mai 1917 d’une tuberculose pulmonaire. je connais le matricule et le régiment mais pas l’entrée a l’hopital mixte. que faire?

  5. Goriot dit :

    Je dispose de beaucoup de photos de famille et, étant une passionnée de scrapbooking (mon blog y est consacré), je construis petit à petit une album héritage, aidée en cela par différents écrits légués par ma mère et mon grand-père. Mon grand-père a fait toute la guerre de 14-18 et a eu la chance d’en revenir. Je possède une seule photo de mon grand-père alors qu’il est au front (il y est écrit de sa main : Carloy, 21 mars 1915). Il a reçu plusieurs décorations : légion d’honneur, médaille militaire, croix de guerre et justement j’ai des photocopies de 3 citations pour la croix de guerre. Sur l’une d’elles, on parle de son comportement courageux dans la tranchée d’Estrées. Il appartenait au 329e Régiment d’Infanterie que vous mentionnez plus haut. Je trouve votre site passionnant et le mets dans mes favoris! Je reviendrai!

  6. ADDO dit :

    bonjour
    j’ai retrouve dans les affaires de ma mère, un fusain de ma grand mere (qui était infirmière de guerre), fait par un blesse de guerre en 1917, un M. LAVET, à l’Hôtel Dieu de lyon
    comment retrouver des descendants, non pour donner ce fusain mais pour leur envoyer une photo de ce fusain magnifique fait par leur ancetre

    • @ Addo, la seule façon de contacter les descendants est de retrouver le blessé de guerre en question sur GENEANET et de tenter de retrouver des descendants sur ce site, la recherche peut être longue car la généalogie descendante est plus compliquée que la généalogie ascendante.

  7. LE BOURHIS dit :

    Bonsoir Monsieur,
    Je vois que vous m’envoyer ce mail. J’ai omis de vous dire que j’ai trouvé des informations sur le site départemental des archives d’Ille-et-Vilaine, sur les affaires militaires. Mon grand-père a été blessé le 14 Octobre 1918 à SISSONNE (obus main droite par un éclat d’obus dans l’Aisne (02). Il est médaillé militaire du 07-02-1959 (J.O. du 13 Mars) et démobilisé le 19 septembre 1919. Voila ce que j’ai trouvé.
    En savez- vous plus ? Merci de votre réponse.

  8. Ping : Guerre 14 18 | Pearltrees

  9. Ping : Delpechcalabrese | Pearltrees

  10. Ping : Delpechcalabrese | Pearltrees

  11. Moreau philippe dit :

    Bonjour Monsieur ,

    Merci de présenter vos recherches et nous guider ainsi .
    Je connais le n° matricule d’un de mes aieul domicilié à IVRY , mais les AD94 me mettent pas en ligne les registres matricules . et plus de famille vivante ni archive donc je suis bloqué .
    A moins de me deplacer jusqu’au archives dep .

    Merci bravo à vous .
    Jacquin Charles Pierre hubert né 24 aout 1879 matricule 766, 3 bureau seine classe 1899.

  12. Ping : La Der des Der | Pearltrees

  13. Ping : Commémoration du centenaire | Pearltrees

  14. LE BOURHIS dit :

    Je suis a la recherche de renseignements concernant mon grand-père DELAUNAY Joseph blessé de guerre 1914-1918, je ne sais pas oû, ?mais qui avait un doigt en moins.
    Il est né le 14 Février 1897 à Tresboeuf (35).Je l’ai bien connu décédé en 1979. Pouvez-vous me dire le lieu de sa blessure ? le lieu de bataille ? Merci d’avance de toutes les réponses que vous pouvez m’apporter. Je n’ose pas demander cela à ma famille.

  15. GARNIER dit :

    Je recherche des içnformations sur mon grand père PLANES bléssé à la jambe pendant la guerre de 1914-1918.
    Où,Quand ? dans quelle arme? Dans quelle fonction.

    Il est né à Millas (Pyrénées Orientales). Son incorporation a été faite soit en Algerie ,, soit au Maroc. Une photo le montre à l’occasion d’une remise de décoration dans le nord de laFrance

  16. SCOCCO dit :

    Bonjour,

    Mon Grand-père a eu deux blessures entre 1917 et 1918, ou pourrait on avoir un certificat de ses blessures.
    Je vous remercie beaucoup, ceci est très important pour moi.
    En attente de votre réponse.
    Cordialement.

    M.S

  17. PICARD Christian dit :

    Bonjour,
    Je cherche à connaitre mon grand père paternel Qui s’appelait LE PELLETIER qui est décédé à VERDUN et je crois savoir décapité par un obus. Il était architecte et vivait en Sologne, peut-être à Sainte Rade gonde de Touraine (37).
    Si par bonheur vous pouvez retrouver une quelconque information, je vous en serai très reconnaissant.
    D’avance merci.
    Bien cordialement.
    C. PICARD

  18. Ping : Logistique 14-18 | Pearltrees

  19. Ping : Culture | Pearltrees

  20. saurel dit :

    bonjour coment puije savoir ou le grand pere de mon epouse a etai blessee en 16 son non et larose marceau domicilee a plan d orgon 13 merci

  21. Ping : 1914-1918 : tous les sites | Pearltrees

  22. Ping : Retrouver un soldat blessé de la 1&egrav...

  23. Ping : Retrouver un soldat blessé de la 1&egrav...

  24. LENS Monique dit :

    Bonjour,
    Je viens de découvrir votre site en essayant de trouver des listes de blessés à la bataille de la Somme; merci pour ce beau travail, il me faudra du temps pour explorer.
    Bien sûr cette page m’intéresse beaucoup et je vois qu’il y a d’autres pistes que le SAMHA qui m’a déjà répondu n’avoir rien sur mon G-P mais je vais retenter ils ont peut-être encore reçus ou/et classés de nouveaux dossiers.
    Mon G-P Henri Gustave Lemaire a été blessé lors de la bataille de la Somme, le 20 juillet 1916 à Estrées et je recherche son dossier médical pour en savoir plus.

    Recevez mes salutations
    Monique Lemaire-Lens

  25. Ping : Retrouver un soldat blessé de la 1&egrav...

  26. Ping : 1914-1918 | Pearltrees

  27. Ping : Le musée de la Grande Guerre du pays de Meaux (77) | Généalogie facile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *