Le mariage pour tous, pour ou contre ?

Alors que le mariage pour tous et l’adoption fait débat en ce moment dans les médias, le gouvernement à adopté le projet de loi le 07 Novembre 2012. Le 29 Janvier le texte a commencé à être débattu à l’assemblée nationale.

Voici le lien du projet de loi ouvrant le mariage aux couples de personnes de même sexe :

Lien ici : projet de loi du mariage pour tous

La première lecture du projet de loi du « mariage pour tous » a été adoptée après plus de 110h de débats. A partir de début d’Avril prochain c’est au tour du Sénat d’examiner le texte.

05 Février : pendant que les députés chahutent, Christiane TAUBIRA est prise de fous rires lors qu’elle parle de bien écrire le texte de loi et en s’adressant à Philippe GOSSELIN en disant « par ailleurs si c’est par petits bouts que vous êtes amené… » voir la vidéo ci-dessous :

30 Janvier : Christiane TAUBIRA a été chahutée avec sa circulaire qui facilite la délivrance de certificat de nationalité française aux enfants de père français nés d’une mère porteuse à l’étranger. Pourquoi ce double discours en plein débat sur le mariage homo ? Une brèche pour la gestation pour autrui (GPA) ?

Généalogiquement, l’état pourra reconnaître qu’un enfant adopté par un couple homo peut avoir deux pères ou deux mères et cela sera écrit sur son livret de famille, cela vous choque t-il ?

Dans ce cas ce serait un mensonge de dire qu’un enfant est issu de deux personnes de mêmes sexes. Tout enfant à la droit de connaître ses origines.

Mais que l’on soit pour ou contre, des questions vont inévitablement se poser en particulier sur l’intérêt de l’enfant. Celui-ci pourra t-il s’épanouir avec deux pères et deux mères ? Plus tard l’enfant se posera t-il des questions sur son identité, sa filiation, ses origines ?

Mais rappelons la fonction du mariage : comme le dit Agnès WALCH, historienne spécialiste de l’histoire du mariage, du couple et de la famille, la fonction première du mariage a toujours été de protèger la femme et les enfants de la puissance masculine et des aléas de la vie. Il a été conçu pour cela, conjointement par les autorités civiles et religieuses.

Faut-il un référundum sur la question du mariage homosexuel ? Le gouvernement semble faire sourde oreille….

Pour Xavier LACROIX, moraliste et philosophe, l’adoption par des couples homosexuels reposerait sur un mensonge symbolique : on pourrait être déclaré parent sans être géniteur ni même entrer dans le modèle de la naissance.

Ce serait la disparition de notre modèle anthropologique de filiation fondé sur la paternité et la maternité dit la juriste Françoise DEKEUWER-DEFOSSEZ.

Comme le rapelle Mr BRUMIN évêque du Havre que tout enfant a droit de connaître ses parents et d’être élevé par eux. Un droit qui est inscrit dans la convention internationale des droits de l’enfant (article 7) et dont la France est signataire – Convention internationale des droits de l’enfant

Egalement le ministre de l’éducation nationale Vincent PEILLON a adressé aux recteurs des écoles privées catholiques en appelant à la retenue et à la neutralité au sein de tous les établissements afin que l’école ne fasse l’objet d’aucune instrumentalisation.

Le 13 Janivier lors de la manifestation à Paris, les avis divergent même au sein de la communauté homosexuelle. Xavier BOUGIBAULT qui a fondé l’association Plus gay sans mariage, homosexuel, il est pourtant fermement opposé au mariage pour tous ! « Je veux défendre les enfants de la parité dit-il, un enfant doit avoir un père et une mère. Le mariage n’est pas un contrat d’amour, c’est une institution qui crée le cadre de la famille etprotège les enfants »

Et vous qu’en pensez-vous du mariage pour tous ?

Pensez-vous que ce projet de loi puisse fragiliser l’indentité des enfants issu des couples homos ?

 

Vous pouvez réagir en postant vos commentaires

 

 

Laisser un commentaire