Les tables décennales

Très pratique et souvent négligé, les tables décenales sont des listes de noms et prénoms classé par ordre alphabétique tous les 10 ans. Cela nous permet de retrouver des personnes nés, mariés ou décédés dans une commune en ne connaissant que quelques infos de leur vie.

Voici une petite vidéo ou je vous montre un exemple concret :

exemple d’une table décenale :

Je m’explique c’est très simple vous allez voir !! :

Si par exemple dans un mariage d’une personne daté de 1850, il est mentionné qu’un des parents est décédé (fils de « feu » François LEBRUN et de marie Léonie COURCOU) mais pas de date ni de lieu de décès n’est indiqué.  Par contre la famille habitait dans un village isolé, il y a de grandes chances que le père en question soit décédé dans ce même village quelques années au plus auparavant. Un peu plus loin dans vos recherches vous retrouvez l’acte de mariage de la grande soeur mariée en 1840 qui mentionne cette fois que les parents étaient vivants (du moins notre François). Dans cet acte mentionne également que les parents vivaient dans le village et étaient présent au mariage donc cela restreint le champs d’action de vos recherches.

On en déduit que le François LEBRUN était décédé entre après 1840 et avant 1850. Compulser à ce moment là les TABLES DECENALES de la commune en question et regardez sur la liste de décès ou personnes décédés si le fameux François LEBRUN apparait.

Bon à savoir : pour être sur que cela soit la bonne personne, assurez vous de son identité en vérifiant si cette personne était bien marié avec la femme associée (notre cas Léonie COURCOU) et qu’éventuellement les noms des enfants correspondent bien à ceux que vous connaissez.

Les tables decenales sont consultables également sur internet à conditions que les archives en questions soient numérisées (beaucoup plus simple et rapide).

Si vous ne trouvez pas votre personne dans la commune familiale, n’hésitez pas à chercher dans les communes voisines.

2 réflexions au sujet de “Les tables décennales”

  1. Je suis toujours,comme d’autres ,à la recherche de GILLON Quentin 1605-1690.Je sais qu’il est décédé à Abscon et inhumé dans cette même commune en 1690.Il avait été signalé une fois né à Bouchain mais je n’ai rien d’autre.Je ne connais pas son épouse ni ses parents

    • à Gillon, bonjour, si dans la commune à Abscon possède des tables alphabétiques paroissiales alors cela vous facilitera votre requête. Avez-vous effectué une recherche sur Geneanet pour voir si quelqu’un d’autre à fait la même recherche que vous ? Aussi, les relevés et dépouillements effectués par les associations et des particuliers sont très utiles pour débloquer une recherche.

Laisser un commentaire