Les registres d’inscriptions dans les écoles

C’est à St Denis (93) où la diversité des archives en ligne semble la plus complète. On peut retrouver son ancêtre dans les registres d’inscriptions des écoles avec des détails sur leur scolarité.

Nos aïeux étaient-ils bon en cours ?

C’est en 1836, qu’une circulaire prévoit l’inscription matricule dans un registre pour les enfants qui fréquente l’asile. Ce n’est qu’à partir de l’arrêté du 17/04/1866 qui rend obligatoire la tenue des registres matricules de tous les élèves inscrits à l’école.

ecole

Ces registres sont très riches d’informations sur le degré d’instruction, l’orientation scolaires, les relations parents/professeurs et mêmes les appréciations des professeurs !

 

Les professeurs de l’époque étaient-ils assez dur semble t-il :

Voici quelques appréciations :

  •  Bon élève sous tous les rapports ;
  • Enfant d’une intelligence médiocre ;
  • Intelligence ordinaire, bonne conduite ;
  • Conduite irrégulière, tenue assez bonne ;
  • Etc…

 

Je n’ai pas réussi à trouver l’inscription matricule de mon arrière grand-père. Je pense qu’il a été à l’école à Courtenay (45).

Comme informations, on a :

  • Le nom et prénom de l’élève ;
  • Le nom et prénom des parents ou tuteurs ;
  • Profession et domicile des parents ou tuteurs ;
  • La date de l’entrée à l’école ;
  • La date de l’obtention du certificat d’études primaires ;
  • La date de la sortie définitive de l’école ;
  • Les observations de l’élève (voir ci-dessus)

5

6

 

Décidement les archives nous permettent de rentrer dans l’intimité de nos ancêtres.

Voici le lien pour accèder aux archives de St Denis (93).

 

3 thoughts on “Les registres d’inscriptions dans les écoles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>