Les lettres d’adieux de nos aïeux

Autrefois nos ancêtres où nos proches aïeux s’écrivaient beaucoup pour donner de leurs nouvelles par courriers. Vous avez sans doute des cartons entiers de ces courriers.

Au temps où le courrier mettait un certain temps et les nouvelles n’étaient pas instantanées comme aujourd’hui ;

Au temps où le courrier se conservait et permettait quelques fois de sortir de la solitude d’une campagne reculée ;

Que racontaient nos ancêtres ? La pluie et le beau temps

Mais aussi les signes de fatigues liées à la vieillesse, leurs maux, des nouvelles d’une naissance, d’un décès…

Hommes ou femmes peu importent lorsque leurs forces ont commencé à disparaître, ils ont comme même écrit à leurs descendants pour leurs donner de leurs nouvelles par une lettre. Celle-ci est d’une écriture tremblante et nous renseigne de beaucoup de choses sur leur vie. Des appels au-secours de leur isolement, un dernier au revoir.

Comme dans cette lettre d’une femme pendant la 1ère guerre mondiale  était désespérée de voir son mari avec une infirmité mais préférait tout de même qu’il soit vivant que d’être d’être tué au front.

Ou comme cette grand-mère en 1899, juste quelques mois avant son décès en 1900 qui était ravie d’avoir des nouvelles de ses enfants et petit enfants mais qui avait de plus en plus de mal à être autonome :

« Tu parles de mes petites promenades, elles ne sont pas longues, jusqu’au cimetière et à l’église, je suis tout de suite fatiguée et mal aux pieds, mes chaussures je ne enfin il faut tout supporter, je ne demande que la patience et la résignation ! »

Adieu

Adieu

C’est sans doute le dernier mot qu’elle a écrit dans sa dernière lettre que j’ai retrouvé

 

 

Voici ce qu’écrivait mon arrière grand-père en 1959 (décédé en 1960) une lettre bilan de sa vie :

« 1909-1959, voici révolues, pour vous comme pour nous, 50 années de mariage. Malgré les infirmités de l’âge, les épreuves familiales et nationales, les difficultés de toutes sortes que notre époque a connues, c’est encore bien bon de se retrouver grâce à dieu, la main dans la main, après cette longue période qui, malgré tout, paraît courte »…

« Trois de nos petits enfants ont atteint leur majorité, on craint de se regarder dans une glace… Mais l’on n’a pas besoin d’un miroir pour sentir que l’on évolue entre 70 et 80 ans… »

Dans leurs écrits on s’attend malheuresement à un décès proche…

Avez-vous retrouvé des lettres des vos ancêtres qui laisse penser à un décès imminent ?

À propos de Jérémie BOURILLON

Bienvenue sur mon blog "Généalogie facile" dédié aux recherches généalogiques pour débutants, n’hésitez pas à poster vos commentaires ci-dessous pour une remarque, une question où même compléter l’article. Vous pouvez également partager le contenu à l’aide de la barre sociale en haut à gauche avec vos amis. Ensemble nous allons redécouvrir retrouver la trace de nos ancêtres à l’aide des différentes sources d’archives.
Ce contenu a été publié dans Articles. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Les lettres d’adieux de nos aïeux

  1. Sab dit :

    Ah que coucou !

    Non, je n’ai jamais trouvé d’écrits de mes ancêtres laissant présager un décès proche. Les lettres qu’ils écrivaient détaillaient leur vie quotidienne, ou bien les horaire des trains (2 de mes arrières grands-pères étaient chefs de gare). Comme ils n’étaient pas souvent réunis (ils bougeaient beaucoup) il y a aussi de nombreuses cartes de vœux (Noël, bonne année, printemps, anniversaire). Sinon, parmi les courriers que j’ai mis en ligne sur mon blog il y a aussi des courriers provenant d’un de mes grands-oncles à ses parents lorsqu’il était prisonnier de guerre.
    Les lettres que j’ai lues d’eux sont pleines d’espoir et de petits soucis passagers ;)

    Bonne continuation pour ton blog.

    Sab

  2. Ping : Les lettres d’adieux de nos aïeux | ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>