Découvrez la principale difficulté qui va vous empêcher de commencer vos recherches ?

 

Contrairement à ce que beaucoup de gens pensent, il est beaucoup plus facile de remonter jusqu’à la révolution française que jusqu’à ses grands parents !
En effet, je constate que beaucoup de personnes qui n’ont pas encore commencé de recherches sont rebutées à l’idée de se creuser la tête et essayer de se souvenir ne serait-ce que le prénom de leur grands parents.
La difficulté en généalogie est de trouver des documents familiaux, d’utiliser la mémoire familiale pour amorcer la recherche.
Il peut arriver que le fait d’évoquer à une personne un grand parent, un proche récemment disparu puisse faire souffrir la personne, un désintérêt total voire qu’il garde le secret de l’ascendance.
J’ai eu le cas d’une famille qui connaissait très bien le côté maternel mais quasiment rien du côté paternel. C’est comme si la mémoire d’une partie de la famille devait disparaître.

L’humain par défaut montre une résistance face à quelque chose qui potentiellement pourrait s’avérer compromettant.
La progression de vos recherches généalogiques même si vous passez par un professionnel dépend de vous.
La première difficulté comme beaucoup de choses c’est vous !
Aussi incroyable que cela puisse paraitre, on se met souvent nous-même des bâtons dans les roues en disant : « je n’y arriverais pas », « c’est trop dur pour moi », « je n’ai pas assez de renseignements », « je ne sais pas comment m’y prendre », « la généalogie c’est peut-être pas fait pour moi », « je n’ai pas le temps »…

 

La procrastination qui le fait de tout remettre au lendemain sera aussi votre ennemie.

La généalogie demande de la méthode, un peu de temps, de la recherche, de la patience. Nous sommes dans un monde ou tout va toujours plus vite mais nous avons paradoxalement de moins en moins de temps pour nous.
La clé qui va vous permettre de retrouver les traces de vos aïeux est sans doute chez vous quelque part dans une boite métallique au fond de votre grenier poussiéreux ou bien chez votre tante qui habite à des centaines de kilomètres ?
Encore faut-il avoir le courage de retrouver ces informations.

Une fois que vous arriverez à regrouper des indices, des lieux des dates et des noms, vous allez contacter les mairies, puis effectuer des recherches directement aux archives.

 

 

 

 

À propos de Jérémie BOURILLON

Bienvenue sur mon blog « Généalogie facile » dédié aux recherches généalogiques pour débutants, n’hésitez pas à poster vos commentaires ci-dessous pour une remarque, une question où même compléter l’article. Vous pouvez également partager le contenu à l’aide de la barre sociale en haut à gauche avec vos amis. Ensemble nous allons redécouvrir retrouver la trace de nos ancêtres à l’aide des différentes sources d’archives.

Ce contenu a été publié dans Articles. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *